<<<<<<< HEAD
=======
>>>>>>> f8061743307cffe2467968413da71fd1d84ea189

Histoire Familiale

Prêt-à-porter

Prêt-à-porter

Le vêtement, accessoire du sac. Au-delà de la bagagerie et des accessoires, Longchamp décide, en 2006, d’élargir son champ d’investigation au prêt-à-porter féminin.
 

Une maison artisanale

Une maison artisanale

La mutation de la Maison Longchamp, du tabac à la maroquinerie, exige une restructuration des méthodes de production artisanales.

La fabrication ‘à domicile’ atteint ses limites et Jean Cassegrain cherche aussitôt un fournisseur. Il fait alors appel à Emile et Marie-Louise Allet : ce couple d’artisans, installé à Segré, près d’Angers, emploie une douzaine d’ouvrières expertes. Jean Cassegrain leur demande de réaliser des porte-cartes. Ce coup d’essai est un succès et marque les débuts d’une fructueuse collaboration entre Longchamp et l’atelier de Segré.

Un Cassegrain signé Longchamp

Un Cassegrain signé Longchamp

Les pipes gainées de Jean Cassegrain sont estampillées Longchamp dès leur création.
 

Ce choix intervient car le patronyme « Cassegrain » est déjà utilisé par l’un de ses cousins, concessionnaire à Orléans : l’enseigne y associe l’image d’un moulin (en référence au casse-grain).

Dans l’imaginaire de Jean Cassegrain, cette figure meunière fait aussitôt écho à l’un des derniers moulins de Paris, situé au bout de l’hippodrome de Longchamp. Le milieu équestre étant naturellement lié au savoir-faire sellier du gainage, le nom Longchamp s’impose avec pertinence.

Un sceau hippique

Reste à créer la signature légendaire de la Maison. Jean Cassegrain demande alors à l’illustrateur Turenne Chevallereau un logo hippique, pour une marque épique. Chevallereau dessine un cheval aérien, empreint de rêve et de poésie. L’emblème ne quittera plus jamais la marque.

Souliers

Souliers

Les souliers constituent la suite logique de l'essor de Longchamp. Depuis 2012, les collections souliers s'étoffent chaque saison : ballerines, escarpins, sandales, bottes, bottines, tennis…

 

Sous la direction de Sophie Delafontaine, les détails emblématiques de la Maison s’épanouissent sur ces modèles parfois disponibles dans huit à dix coloris. Les collection sont assorties aux sacs à main et au prêt-à-porter Longchamp de la saison.

Le même esprit d’élégance française et de savoir-faire est la base des souliers Longchamp. Cuir, savoir-faire français, humour, qualité, féminité, modernité et créativité en sont les valeurs clés.

1948 : L’AUDACE D’UN BURALISTE PARISIEN

1948 : L’AUDACE D’UN BURALISTE PARISIEN

C’est au cœur de la Capitale, Boulevard Poissonnière, que débute l’une des plus extraordinaires histoires de la maroquinerie.
 

Dès les années 40, Jean Cassegrain, fils de buraliste, reprend la civette de son père : ‘Au Sultan’ est alors une adresse appréciée des parisiens et des forces alliées. Mais au départ des troupes, comment écouler les stocks de pipes, naguère plébiscitées par les soldats ? Jean Cassegrain porte alors toute son attention sur le gainage en cuir des étuis à cigarettes. Ce talent d’observateur va lui inspirer une idée lumineuse…

Naissance de la légendaire pipe gainée

Il se tourne vers les plus talentueux artisans de cuir de Paris et révolutionne l’univers des accessoires de tabac : il crée la fameuse pipe gainée de cuir et donne ainsi ses lettres de noblesse à un objet devenu culte, signant son entrée dans l’univers du luxe. En 1948, il enrichit sa collection et décide de créer sa maison d’accessoires, baptisée Jean Cassegrain & Compagnie. Les affaires sont florissantes : le tout-Paris s’entiche des accessoires haut de gamme, gainés, laqués et même personnalisés, telle la Pipe Lady, créée pour les femmes ayant l’étoffe d’une George Sand.

L'ART DU PLIAGE

L'ART DU PLIAGE

Dès sa création en 1993, le Pliage ® devient un symbole à part entière de la marque Longchamp.
 

Il résulte d’une véritable prouesse technique : concilier le poids d’une plume avec la robustesse d’un sac.

Philippe Cassegrain s’y attelle dès les années 70. Il dessine une ligne de bagages taillée dans du nylon kaki, qu’il garnit, au fur et à mesure de son élaboration, de cuir de porc, l’embellissant sans l’alourdir.

En quête de la forme idéale

Conscient de l’innovation que représente une telle matière dans le monde de la maroquinerie traditionnelle, Longchamp s’emploie à la décliner : trousses de toilette, porte-habits ou encore des sacs de voyage … . Longchamp est le précurseur dans la commercialisation de bagages en nylon. Cette trouvaille, alors baptisée nylon garni de cuir, est l’alternative parfaite aux valises trop lourdes ou trop fragiles. En quête de la forme idéale, alliant beauté esthétique et aspect pratique (indispensable aux grands voyageurs), Philippe Cassegrain va jusqu’à inventer l’Xtra-Bag, un sac d’appoint pliable en quatre que l’on glisse dans un simple étui. Ce concept novateur, Philippe Cassegrain va continuellement chercher à l’améliorer jusqu’à concevoir le fameux Le Pliage ®.

L’éloge de la simplicité

La collection Le Pliage ® investit les rues un matin de 1993. La plus simple des idées a vaincu les lois de la physique : de la toile, un rabat avec bouton pression et deux poignées soulignées de petites oreilles en cuir de Russie coloris Mexico… D’un geste, le sac se plie et se déplie. Ce style inédit s’affiche désormais au bras des hommes et des femmes de toutes les générations.

Un vivier de créativité  

Basé sur un concept très simple mais aussi très original, le Pliage laisse envisager un nombre infini de combinaisons. Il est ainsi décliné sur des matières innovantes, serti de poches transparentes, coupé dans des imprimés décalés… Telle une page blanche offerte aux envies de l’artiste, le sac se soumet aux innovations que la maison lui suggère.

De nos jours…

Les fans du sac Le Pliage® Cuir de Longchamp ont de quoi se réjouir : non seulement le sac pliable culte dans sa version cuir se décline chaque saison dans un arc-en-ciel de nouvelles couleurs mais la gamme s’enrichit aussi de nouvelles pièces.

Longchamp propose également Le Pliage® Cuir Personnalisé sur les sacs ainsi que la trousse – la personnalisation se fait en quelques clics sur www.longchamp.com ou en boutique Longchamp. Du format au coloris principal en passant par les détails du sac, tout est personnalisable… la doublure et les initiales, perforées ou embossées sont les dernières touches qui font de chaque sac un sac unique.

 

Roseau

Roseau

C'est par le Roseau que tout a commencé.

Une forme simple et sophistiquée, rehaussée par un fermoir en bambou. Après avoir célébré avec élégance le 20e anniversaire de ce sac avec le Roseau Héritage, Longchamp lance le ROSEAU BOX. Une nouvelle version en cuir de veau est sublimée par un verni brillant et transparent, qui révèle la patine délicate du cuir et met en valeur les couleurs.

PARIS PREMIER

PARIS PREMIER

Sobre et structuré, le cabas s’inspire des éléments architecturaux typiques du quartier. Sa ligne graphique rappelle les arcades en enfilade des rues de Rivoli et de Castiglione.

Ce cabas scelle une alliance entre Longchamp et le premier arrondissement de Paris, d’où la Maison se réinvente depuis des décennies. Son nom est une déclaration d’amour à Paris, sa ligne, l’illustration d’un savoir-faire unique.

Pour Longchamp, le sac « Paris Premier » est tout un symbole. Il incarne les racines parisiennes de la Maison et sa maîtrise d’une matière noble : le cuir.

Qr Code WeChat
  1. Enregistrer l'image
  2. Ouvrir le scanner d'image sur Wechat
  3. Choisir l'image dans votre album